Actes de la conférence LVI04 Law via the Internet Conference, Paris nov. 2004
 

Clôture de la conférence

Le 18 novembre 2004, par Pascal Petitcollot,

Discours de clôture et de passation de relais du Président de la 6° Conférence, M. Pascal PETITCOLLOT, à la Présidente de la 7° Conférence, Mrs. Robynne BLAKE

Ma chère Robynne,

Voici venue l’heure de vous transmettre le relais au terme de ces journées particulièrement intenses ; l’an prochain, c’est vous qui accueillerez au Vanuatu la 7° édition de la Conférence « Internet pour le Droit » (vous m’avez dit tout à l’heure qu’il y avait des requins autour des îles... J’espère que vous n’en aurez pas trop dans la salle !).

Si je devais qualifier d’un mot le travail qui s’achève pour moi aujourd’hui et qui vous attend demain, je choisirais le mot « palpitant ».

Palpitant à l’image des variations parfois brutales que subira votre rythme cardiaque au fil des enthousiasmes et des stress que vous éprouverez en alternance jusqu’à la clôture, clôture comprise.

Mais palpitant surtout comme l’est l’exploration d’un monde que l’on savait en mouvement et que l’on découvre en ébullition : le monde du droit et de l’Internet est aujourd’hui d’une richesse créative absolument extraordinaire, je peux en témoigner du poste d’observation que j’ai occupé ces derniers mois.

Alors, ma chère Robynne, je dois vous prévenir : lancer sur Internet un appel à communications en vue d’une Conférence internationale sur le thème d’ « Internet pour le Droit », c’est un peu comme ouvrir les vannes d’un barrage et se tenir dessous... Le flux des interventions qui se sont succédées à un rythme très soutenu pendant ces journées vous en donne une toute petite idée.

Par conséquent, si vous souhaitez, comme nous, élargir le panel des intervenants à votre Conférence au-delà du cercle de vos relations, aussi prestigieuses soient-elles, attendez-vous à recevoir un foisonnement de propositions réellement inimaginable.

Vous serez peut-être découragée par moments devant l’apparent désordre de toutes ces réalisations, comme on peut l’être au début d’un gigantesque puzzle, lorsqu’on cherche à en assembler les premières pièces. Mais lorsque le puzzle prendra forme, je vous souhaite le même enthousiasme que celui que nous avons ressenti, nous le Comité scientifique de la 6° Conférence, en voyant converger vers nous tellement d’énergies créatrices et tellement d’envie de les communiquer.

Avant de clore la 6° Conférence et de passer le relais, je voudrais vous demander à tous de bien vouloir applaudir l’excellente équipe du Comité scientifique et notamment Jean Gasnault, Stéphane Cottin, Michèle Lemu, Laurence Longet, Jean-François Figuié, Jean-Marc Elsholz, Brigitte Tartavez, Benoît Bréard, Anny Maximin, Frédérique Fusil, Marie-Armelle Desaubliaux et tous les membres de l’ADBS, de l’ADIJ et de Juriconnexion qui ont participé à la préparation de ces journées, sans oublier Pierre-Paul Lemyre, qui, depuis Lexum à Montréal, a été notamment un formidable intermédiaire vers nos partenaires anglo-saxons. Un grand merci à tous !

My dear Robynne, I wish you a very good luck !

 

Dans la même rubrique

Méthodes comparées de mise en ligne de la Jurisprudence France / Allemagne / Angleterre / Etats-Unis
Une nouvelle façon de communiquer le droit : l’Internet comme instrument de la justice
Présentation du projet JuriBurkina, mise en ligne des décisions judiciaires burkinabées
Contenus numériques et procédure civile : proposition d’un cadre réglementaire pour un accès amélioré à la justice
Automatisation du processus de publication des décisions de CanLII : présent et futur
Les recommandations de la CNIL sur l’anonymisation des bases publiques de jurisprudence
Diffusion de la jurisprudence sur Internet et protection des identités, l’assistant d’anonymisation NOME
Pays d’Europe et Union Européenne : politiques de diffusion de la jurisprudence et limitation par les règles applicables aux données personnelles sensibles
Diffusion de la jurisprudence en Amérique du Sud : les Règles d’Heredia
Présidence de la Deuxième journée : Jurisprudence et doctrine - les régulations de la diffusion en ligne
Animation de la 1ère session : l’accès à la jurisprudence et sa diffusion en ligne
Animation de la 2° session : La protection des données personnelles (l’anonymisation)
Synthèse de la demi-journée du 3 novembre concernant la conservation des données juridiques sous format électronique
Présidence de la 2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités
Animation de la 2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. M. Toni ISSA
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. Me Enrique J. BATALLA
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. M. David MERKIN
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. Mlle Mélanie DULONG de ROSNAY
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. Mme Michèle CÔME
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. M. Nick MOLE
2° table ronde : Internet juridique : nouveaux moyens, nouvelles inégalités. M. Lionel THOUMYRE
Remise du Prix ADIJ
Conclusions de Paris
Clôture de la conférence
 

A propos de cet article

Imprimer cet article
Dernière mise à jour le :
18 novembre 2004
Statistiques de l'article :
7 visiteurs aujourd'hui
9181 visiteurs cumulés
Toutes les versions de cet article :
English

 
 
SPIP 1.9.1 | BliP 2.2 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 340 (683430)